Accueil > Revue

Le Maître intérieur

Revue de pédagogie

Longtemps l’école a fonctionné comme une machine à normaliser. Les programmes, les manuels, les évaluations, les notes, les Écoles normales, les classements étaient quelques-uns des outils de cette normalisation. Nous voulons aujourd’hui prendre davantage de liberté à l’égard des normes pour mieux nous centrer sur les personnes. Cela revient  entre autres, comme y invite le pape François, à faire le pari que nos écoles sont meilleures quand elles osent entendre et autoriser la parole et l’initiative de chacun, plutôt que de les étouffer sous des discours préétablis et des injonctions descendantes. La revue Le Maître intérieur a vocation à accueillir, dans cet esprit, non pas des déclarations institutionnelles, mais une grande pluralité de réflexions et de propositions issues de l’Enseignement catholique et de ses partenaires, soumises au libre jugement des lecteurs.

Le titre de cette revue, tout en rendant hommage à saint Augustin et à Gaston Bachelard, témoigne d’une conviction essentielle : c’est à l’intérieur de chacun d’entre nous que se joue l’essentiel. Nous enseignons, nous apprenons, nous dirigeons les établissements scolaires en fonction de nos croyances, de nos représentations, de nos façons d’être et de voir. Nous éduquons les élèves avec ce que nous sommes plus qu’avec des techniques, des organisations et des structures pédagogiques. Le Maître intérieur voudrait permettre aux acteurs des établissements catholiques de dire et d’approfondir ce qui les habite et qui les meut.

Le Maître intérieur ultime qu’il s’agit d’entendre, c’est l’Esprit que nous avons reçu. L’Évangile nous apprend qu’il ne se donne que dans la rencontre. Puisse cette revue être un espace, parmi d’autres, de rencontre pour ceux qui la bâtissent comme pour ceux qui la lisent.

Lire notre dernier numéro

Contribuer à la revue

Taille max. des fichiers : 8 MB.

S’abonner à la revue

Les informations que vous fournissez ici font l’objet d’un traitement informatique pour vous permettre de recevoir des informations sur les nouvelles parutions de la Revue pédagogique. Elles sont conservées pendant un an et ne font l’objet d’aucune transmission. Vous avez la possibilité de demander l’effacement de vos données personnelles auprès de l’Enseignement catholique de Paris. Consultez cnil.fr  pour plus d’informations sur vos droits.

_____________

AUTEURS

_____________

NUMÉROS

2023
2024

_____________

PARTENAIRES

Université catholique de l’Ouest
UNIFOC
ISSR
Réseau Barnabé

_____________

Les ricochets

« Au terme école est associé le mot enfant. Souvent. Aimer et être aimé à l’école c’est surtout se poser la question du bien-être des élèves, enfants et adolescents. L’école, le collège, le lycée sont des années-trésors, une tranche de vie qui se grave au silex dans nos souvenirs. Une vie d’amitiés, de relations privilégiées avec des professeurs, d’amours débutantes. […] »

Témoigner de l’Amour de Dieu pour tous

« Que ce soit en tant que professeur de lettres, chef d’établissement ou directrice diocésaine du diocèse de Lille, l’accueil de chacun, riche de ce qu’il apporte en termes de convictions, de talents mais aussi de questions, de doutes, a toujours été une réelle préoccupation pour moi tant sur le plan professionnel que comme chrétienne habitée par cette phrase de Dieu à Isaïe 43 : « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime. » Ces paroles guident mes relations avec les jeunes comme avec les adultes.[…] »

Édito « Aimer et être aimé »

« S’il revient aux écoles catholiques de n’être pas seulement catholiques pendant les heures de catéchèse et de célébration, mais aussi le reste de la journée, pendant la récréation comme en cours de mathématiques, la question se pose de savoir en quoi consisterait cette catholicité. En quoi une récréation ou un cours de mathématiques peuvent être porteurs d’un souffle, d’une lumière, d’un style chrétien ? […] »

Une question de posture

« Si nous souhaitons être crédibles, nous devons incarner dans nos postures la relation en jeu quand nous disons que nos projets sont référés à l’Évangile. Ce qui transpire dans nos établissements, c’est un style de vie proposé aux personnes qui choisissent d’y venir faire un bout de chemin. […] »

Une acculturation en douceur

« D’origine indo musulmane de La Réunion, Chahina arrive à 15 ans à Paris, en pensionnat chez les sœurs de la société des Filles du Cœur de Marie. Je ne connaissais personne et mon horizon culturel de la France était très réduit. […] »

Simul et singulis, omnes et singulatim

« Fonder l’atelier théâtre sur une tension pastorale. La création de la Comédie Française en 1680 vise à résoudre les tensions qui opposent l’Hôtel de Bourgogne et le théâtre de Molière. La guerre que se font les deux institutions nuit au rayonnement du théâtre français au moment même où il doit faire face à la vive concurrence du théâtre italien, très présent à Paris. Mais réunir les deux camps en un seul lieu, la Comédie Française, ne résout rien. […] »