Ressources

Des textes qui nous inspirent

Aimer notre incomplétude

Aimer notre incomplétude

« Cette incomplétude qui maintient l’esprit ouvert est la condition même du mouvement vers le monde et vers autrui. Éduquer, alors, ce n’est pas « compléter », mais accepter de « creuser » ensemble, reconnaître combien l’on a à apprendre, combien l’on dépend de cet enfant… qui dépend de nous. Nous ne sommes pas en position de nous compléter les uns les autres, ni en nous aimant, ni en nous aidant. Mais nous ne pouvons ni nous refermer sur un savoir suffisant, ni nous soutenir nous-mêmes. […] »

Initier des processus

Initier des processus

« En accord avec un autre principe « le temps est supérieur à l’espace », le Pape suggère d’initier des processus plutôt que de chercher à défendre des positions et des espaces de pouvoir. En effet, les personnes qui cherchent les solutions parfaites et luttent passionnément pour leur réalisation – souvent peu réaliste – risquent en fin de compte, par leurs tentatives, d’entraver la solution des conflits. Quand on cherche à résoudre un problème, il est nécessaire de se demander si les solutions proposées et élaborées servent principalement à défendre sa propre position ou si elles peuvent initier une dynamique positive, génératrice d’autres processus de développement. […] »

Ne pas enfermer dans une image

Ne pas enfermer dans une image

« Nous sommes des êtres de chair, et nous ne pouvons pas vivre sans images ; et dès que nous sommes en face d’autrui, dans une position parentale ou éducatrice, nous risquons d’engager la relation en fonction de l’image que nous nous faisons de lui. Le contenu de la loi n’est que l’explicitation de ce mystérieux « nous » sans image qui préside à la « formation » de l’homme : « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance… Mâle et femelle il les créa ». […] »

Pour aller plus loin