Comment aider à la scolarisation des migrants mineurs ?

Migrants mineurs non scolarisés : une situation d’urgence humaine de plus en plus préoccupante

La situation des migrants mineurs isolés (Mineurs non accompagnés ou MNA) devient de plus en plus préoccupante en France. D’après les statistiques du ministère de la Justice, ils pourraient être passés de 18000 en juin 2017 à 25000 en ce début d’année. De nombreuses initiatives existent au sein de l’Enseignement catholique en France, permettant de scolariser ces jeunes, en lien avec différentes structures d’accueil et d’accompagnement.

 

À Paris, confronté directement à la crise des migrants, l'ensemble des établissements catholiques du 18e arrondissement a fait le choix de se mobiliser, avec le soutien des familles, pour les jeunes mineurs non accompagnés aux côtés de l’Association Solidarité Notre-Dame de Tanger.

 

Pour les soutenir dans leur engagement et dans l'espoir d'élargir cette solidarité à toute la capitale, l’Enseignement catholique de Paris va solliciter la générosité de tous à travers une campagne d’appel à dons de la Fondation Saint Matthieu. Les besoins à prendre en charge restent divers et multiples : fournitures scolaires, places en internat, temps libre pour l'alphabétisation et l'apprentissage du français.

 


Organismes d'aide aux réfugiés :

 

Sœur Marie-Jo Biloa

Association Solidarité Notre Dame de Tanger

18 rue de Tanger
75019 Paris

Contacter l'association


Service Jésuite des Réfugiés (JRS France)

12 rue d’Assas
75006 Paris

01 44 39 48 19


L’Œuvre d’Orient

20 rue du Regard
75278 Paris cedex 06

01 45 48 76 77

Contacter Suzanne LAUBLY


Fondation Saint Matthieu Paris

76 rue des Saints-Pères
75007 PARIS

01 45 49 61 13

Contacter Louis-Philippe Kühne


Pour plus de renseignements, contacter Alice de Rambuteau.