Nicole DELVOLVÉ

Universitaire retraitée, neuroscientifique et ergonome ; — Intervenante à l'Institut catholique de Toulouse et à l'ISFEC de Marseille.
Auteure, dans la revue de pédagogie le Maître intérieur de :

L’ergonomie peut-elle être au service du monde scolaire ?

« Être aimé à l’École pour aimer l’École tel est le projet défendu par l’ergonomie.  « Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel » (Jean Cocteau). Être aimé à l’École quand on est élève est, pour une grande part, conditionné voire déterminé par les représentations que les adultes ont des éléments qui définissent ses conditions de travail afin de lui permettre de s’épanouir dans la joie et l’efficacité. [...] »