Mixité et Égalité filles-garçons

L’Enseignement catholique entend lutter contre les inégalités et les discriminations par l’enseignement et l’éducation, sans instrumentalisation de l’école.

Nous sommes habités par une vision chrétienne de la personne humaine, fondée sur l’égale dignité de tous, hommes et femmes. À ce titre, nous nous engageons dans une éducation au respect, à la fraternité et à l’amour, comme dans la lutte contre toute forme de discrimination dès lors qu’elle s’inscrit dans une prise en compte de l’altérité. (Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement catholique)

L’école doit-elle enseigner la théorie du Genre ?

En juin 2013, la théorie du genre a fait l’objet des discussions parlementaires sur le projet de loi de refondation de l’école. L’amendement 180 à la loi 2103-595  donnait mission à l’école d’assurer « les conditions de l’éducation à l’égalité de genre ». Cet amendement a été retiré. Dans le texte adopté (article L321-3 du Code de l’éducation), l’école « transmet l’exigence du respect des droits de l’enfant et de l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Sur cette question sensible en particulier, les enseignants sont appelés à bien user de leur liberté pédagogique en recherchant une cohérence d’ensemble, en équipe et avec leur chef d’établissement.

Liberté pédagogique dans les établissements privés sous contrat 

 

À voir aussi

Troubles du genre

Vous devez être connecté pour voir la suite.