Le Maître intérieur, revue de pédagogie

Aimer et être aimé à l’école




Les ricochets

« Au terme école est associé le mot enfant. Souvent. Aimer et être aimé à l’école c’est surtout se poser la question du bien-être des élèves, enfants et adolescents. L’école, le collège, le lycée sont des années-trésors, une tranche de vie qui se grave au silex dans nos souvenirs. Une vie d’amitiés, de relations privilégiées avec des professeurs, d’amours débutantes. [...] »

Témoigner de l’Amour de Dieu pour tous

« Que ce soit en tant que professeur de lettres, chef d’établissement ou directrice diocésaine du diocèse de Lille, l’accueil de chacun, riche de ce qu’il apporte en termes de convictions, de talents mais aussi de questions, de doutes, a toujours été une réelle préoccupation pour moi tant sur le plan professionnel que comme chrétienne habitée par cette phrase de Dieu à Isaïe 43 : « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime. » Ces paroles guident mes relations avec les jeunes comme avec les adultes.[...] »

Édito « Aimer et être aimé »

« S’il revient aux écoles catholiques de n’être pas seulement catholiques pendant les heures de catéchèse et de célébration, mais aussi le reste de la journée, pendant la récréation comme en cours de mathématiques, la question se pose de savoir en quoi consisterait cette catholicité. En quoi une récréation ou un cours de mathématiques peuvent être porteurs d’un souffle, d’une lumière, d’un style chrétien ? [...] »

Une question de posture

« Si nous souhaitons être crédibles, nous devons incarner dans nos postures la relation en jeu quand nous disons que nos projets sont référés à l’Évangile. Ce qui transpire dans nos établissements, c’est un style de vie proposé aux personnes qui choisissent d’y venir faire un bout de chemin. [...] »

Une acculturation en douceur

« D’origine indo musulmane de La Réunion, Chahina arrive à 15 ans à Paris, en pensionnat chez les sœurs de la société des Filles du Cœur de Marie. Je ne connaissais personne et mon horizon culturel de la France était très réduit. [...] »

Simul et singulis, omnes et singulatim

« Fonder l’atelier théâtre sur une tension pastorale. La création de la Comédie Française en 1680 vise à résoudre les tensions qui opposent l’Hôtel de Bourgogne et le théâtre de Molière. La guerre que se font les deux institutions nuit au rayonnement du théâtre français au moment même où il doit faire face à la vive concurrence du théâtre italien, très présent à Paris. Mais réunir les deux camps en un seul lieu, la Comédie Française, ne résout rien. [...] »

Le Pédagogue de Clément d’Alexandrie

« À Alexandrie, et plus généralement dans la civilisation hellénistique du IIe siècle, le pédagogue est un homme, souvent un esclave, chargé d’éduquer un enfant depuis ses 7 ans et jusqu’à ses 18 ans. Il se distingue clairement du didascale, délégué à l’instruction de l’enfant. Il appartient ainsi au pédagogue d’accompagner l’enfant à l’école, de veiller sur lui en chemin mais aussi de le surveiller, de lui apprendre de bonnes manières, de forger son caractère et de former sa moralité. [...] »

Aimer à toutes les personnes

L’expérience d’un groupe de praticiens : le laboratoire Gnôthi-Seauton Introduction « Aimer » et « être aimé » sont des […]